Partage sur mon voyage aux Açores

par | 14 Juil 2019 | Partages personnels | 5 commentaires

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous partager l’événement le plus important pour moi de cette première moitié d’année : mon voyage aux Açores.

 

Pourquoi ce voyage ?

Un matin (le 1er avril), je me suis levée encore une fois envahie d’une tristesse extrêmement profonde. Ces restes de nuit noire de l’âme qui continuaient à me rattraper périodiquement, comme la traîne d’une étoile filante, toujours là, derrière… Comme une lame de fond qui me faisait rechuter à chaque fois que je pensais le rivage en passe d’être atteint…

Je faisais le bilan (erroné) de ma vie : mes projets perso qui n’avancent pas, mes enfants qui ont quitté le nid et n’ont plus besoin de moi, mes activités professionnelles qui ne me nourrissent plus émotionnellement et spirituellement autant qu’avant (la souffrance d’autrui qui devient un poids…), ma vie sociale et amoureuse à néant ou presque et cette impression que sortie de mes accompagnements professionnels, je ne sers à rien, je n’ai aucune utilité pour rien ni personne.
Bref, le genre de pensées qui vous tire vers le bas sans espoir de remontée rapide…

[La réalité de ma vie n’est pas du tout celle-là en réalité mais l’ego et ses blessures ont parfois besoin de dramatiser les situations pour nous obliger à aller les regarder bien en face et les guérir.]

Et là, j’entends ma voix/voie intérieure me dire : “Tu n’aimes pas ta vie ? Crées-en une autre ! Qu’est-ce qui t’en empêche ? Qu’est-ce que tu n’as pas fait depuis longtemps, qui te manque et que tu rêves de faire ?”
Réponse directe, comme un cri intérieur : “Voyager !”
Ma voix/voie intérieure : “Ben voilà ! Vas-y !

Et là, de refaire intervenir le mental : tu n’as pas l’argent, tu dois encore économiser pour tes différents projets, comment tu vas mettre ton activité entre parenthèses ?…

Donc ce fameux lundi, j’étais en pleins doutes : voyager ou continuer à végéter, à broyer du noir ? (Le mental est maso et peut facilement hésiter entre continuer à se faire du mal ou aller vers la joie, je ne vous apprends rien 😉 )

Le mardi, je me lève avec la certitude que c’est le bon choix. Je me sens parfaitement alignée avec moi-même et je me dis : “Rappelle-toi bien qu’aujourd’hui tu te sens incroyablement bien et que tu sais que ce voyage c’est la bonne direction; donc si demain, tu es à nouveau au fond du trou, ne te laisse pas détourner de ce projet”. (Ceux qui vivent les montagnes russes émotionnelles savent qu’on peut aller super bien un jour et être au bout de sa vie le lendemain !)

 

Le choix de la destination

Et là, LA question : “Voyager, ok, mais ????”
Oui, le monde est vaste quand on veut le découvrir !

J’ai alors fait ce que je fais tout le temps, à chaque fois que j’ai une décision importante à prendre, je demande à mon âme : “Toi qui sais, dis-moi, montre-moi de quoi nous avons besoin”.

Voici les réponses qu’elle m’a faites sous formes :

  • d’images : palmiers, plage de sable clair, volcan vert sur une île, beaucoup de nature, de verdure (c’est le procédé qu’elle avait déjà utilisé pour me faire savoir il y a 2 ans que je devais aller m’installer dans Les Landes lorsque je quitterais l’Île-de-France : visions de dunes et de forêts de pins)
  • de ressentis : énergie d’un gros mammifère type baleine ou éléphant
  • de messages télépathiques :  à moins de 6h d’avion de la France, dans l’océan Atlantique (c’est là que j’ai compris qu’il était question de baleine et non pas d’éléphant !).

Et voilà, il ne me restait plus qu’à enquêter !

Madère, Ténérife, Cuba, Les Canaries… J’ai écumé l’Atlantique pendant 2 jours sans avoir de réel déclic. Je sentais que je n’avais pas trouvé mais le mercredi soir je me disais que j’allais aller à Madère parce que c’est ce qui ressemblait le plus à mes visions de verdure…

Le jeudi matin, juste au réveil, avant même d’ouvrir les yeux, j’entends mon âme me dire : “Ca n’est pas ça que tu veux.”.
Je saute du lit et retourne sur internet revoir les photos de Madère et effectivement, je me rends compte que ça n’est pas ça du tout, que je me trompe de direction.

Re-recherches avec les éléments à ma disposition et là, THE révélation ! Je tombe sur une photo de paysages très verts et d’un volcan vert sur une île verte : l’archipel des Açores !!! (Mais c’est où ça exactement parce qu’à part son anticyclone qu’on nous mentionne à la météo, je n’en ai jamais entendu parlé ?!)

 

Préparation du voyage

J’ai préparé mon voyage et réalisé toutes mes réservations en 3 jours en parallèle de mon activité professionnelle déjà bien remplie : vols internationaux, vols intérieurs inter-îles, locations de voitures, hébergements, excursions en bateau, journée avec un guide photographe… Tout était parfaitement fluide malgré mon niveau d’anglais pas top top.

Et l’argent est arrivé en même temps. J’ai pu tout payer et partir l’esprit tranquille.
D’ailleurs mes guides m’ont dit : “Ne te prive pas, fais-toi vraiment plaisir, ne compte pas ton argent. Nous t’enverrons suffisamment de travail à ton retour pour que tu ne ressentes même pas le poids de tes dépenses.”

Et effectivement, c’est ce qui s’est passé : je suis partie avec une somme d’argent pour me faire plaisir sur place (et comme je n’ai pas tout dépensé alors que je n’avais pas lésiné sur les sorties bateau et les visites, il me restait des sous) et depuis mon retour, mes rendez-vous sont repartis de plus belle et je ne ressens aucun manque matériel.

 

Le voyage

Je suis partie 12 jours (dont 10 jours réellement sur place) et visité intensément 3 îles (Florès, Corvo et Terceira). J’ai même pu commencer à en visiter une 4ème (Sao Miguel).
J’ai fait des rencontres extrêmement fortes avec des lieux, des personnes, des animaux.

Voici quelques-uns des paysages magnifiques que j’ai pu découvrir :

       

 

Que m’a apporté ce voyage ?

J’ai pu retrouver et guérir des parties de moi qui étaient encore en souffrance. Durant ce voyage, j’étais comme un puzzle dont les pièces se mettaient d’elles-mêmes à leur juste place après avoir été mélangées pendant des mois.

J’ai retrouvé des êtres aimés dans des vies passées. Ces personnes ne réalisent certainement pas ce lien spécial qui existe entre nous de façon consciente mais l’important est l’affection réciproque éprouvée sur le moment, lors de ces instants passés ensemble.

Je suis revenue transformée, joyeuse, plus légère. A nouveau pleinement connectée à mes guides pour moi-même (ma connexion pour les autres ne s’était jamais rompue). A nouveau connectée à mon énergie, cette part de moi qui me sert de boussole intérieure pour organiser ma vie sereinement.

A nouveau MOI !

Depuis mon retour, je me suis ouverte à des choix personnels et professionnels différents, je fourmille d’idées et de nouveaux projets. (D’ailleurs, je n’ai jamais écrit autant d’articles qu’en ce moment !)
J’ai repris le plaisir de faire des soins, d’écouter mes clients et de les accompagner. Je ne me sens plus alourdie par les énergies des autres.

Ce voyage, que je ne pensais jamais faire, a été le meilleur investissement de ma vie à ce jour <3

 

Qu’est-ce que je retiens de cette expérience ?

  • Une fois de plus, ne jamais me laisser croire que je pourrais être en manque : l’Univers pourvoit toujours à ce qui est important pour moi, pour nourrir mon âme, pour m’apporter le bonheur dont j’ai besoin. Tout se met parfaitement en place et avec fluidité (je le savais déjà mais j’ai reçu une nouvelle confirmation).
  • Oser demander encore et toujours à mon âme et à mes guides de me montrer le chemin.

 

Vous aussi, laissez-vous porter par vos rêves. Faites de vos “coups de mou” vos plus belles forces, vos plus belles expériences.
Osez aller à la rencontre des autres pour aller à la rencontre de vous-même.
Soyez dans la Vie !

 

Si vous aussi vous avez envie de vivre des moments comme celui-ci, venez participer aux voyages initiatiques et spirituels que j’organise et accompagne.
Plus d’informations ici

 

 

Vous avez apprécié ce contenu gratuit ?
Vous pouvez me soutenir avec un don libre

 

5 Commentaires

  1. Laurence Grynberg

    Merci pour ce touchant partage. Tout cela me semble familier.
    Belle continuation 🤗

    Réponse
    • Gwenola Soler

      Merci Laurence.
      C’est ce que j’avais ressenti de tes partages FB 😉

      Réponse
  2. Boué

    J’ai adoré ton partage . C’était touchant. J’ai ressenti une grande émotion. Mon plus grand plaisir est de voir ta joie de vivre retrouvée. Fonce…. Merci Gwenola 😘😘

    Réponse
    • Gwenola Soler

      Merci Philippe 🙂
      Tes belles ondes me touchent à chaque fois 😘

      Réponse
  3. SOLER

    Merci pour ce nouveau partage, bien que j’ai suivi ton parcours aux Açores d’assez près, j’ai pris beaucoup de plaisir à te lire et aussi au passage, quelques “conseils”.
    Jolies photos
    Bisous

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *