Comment être heureux tous les jours ?

par | 8 Sep 2014 | Développement personnel | 0 commentaires

Bonjour,

Plus je rencontre de personnes et plus je me rends compte que le bonheur est vécu comme quelque chose d’éphémère, un moment passager dont il faudrait profiter avant la prochaine “tuile” !

Pour ma part, j’en fait le socle de ma vie. D’ailleurs, ma phrase fétiche est : “il n’y a pas de problème, il n’y a que des solutions !” Encore faut-il choisir la meilleure de toutes 😉

Aujourd’hui, je vais vous donner quelques pistes pour améliorer votre vie mais surtout votre état d’esprit. Le bonheur doit d’abord se trouver en nous pour le voir se matérialiser autour de nous.

  1. Faire une liste de ce qu’on aime vraiment dans sa vie : Il y a toujours quelque chose qu’on aime par-dessus tout, des événements, des personnes qui nous tiennent particulièrement à cœur, une ou plusieurs passion(s)…
  2. Faire une liste de ce qu’on ne veut plus voir dans son existence (oui, j’aime beaucoup les listes !!! ) et mettre une note de 1 (bof) à 5 (beurk +++) suivant ce que ça nous inspire : Cela permet de réaliser concrètement ce qu’il est prioritaire de modifier pour sa propre santé mentale et physique.
  3. Ne rencontrer que des gens qu’on a envie de voir : Si une personne me déplaît ou m’est désagréable, je l’évite ! Je ne m’entoure que de personnes positives, qui m’apprécient pour ce que je suis sans me juger ou me dénigrer.
  4. Choisir un métier ou une activité professionnelle qui nous corresponde : Bien sûr, pour changer de métier ou d’activité il faut bien réfléchir, être convaincu qu’on est fait pour quelque chose en particulier, que notre place est à tel endroit et pas ailleurs. Le plus important à mes yeux c’est d’être heureuse de me lever chaque matin en étant convaincue que je vais encore passer une journée formidable car elle sera remplie d’activités que j’aime faire !
  5. Pratiquer sa passion : Pour ma part, j’ai découvert la photographie il y a quelques mois. A chaque fois que j’utilise mon appareil photo, je sens que je me remplis de belles énergies.
  6. Après un moment difficile, compenser par un moment joyeux : Pour cela, je pars me balader avec mon appareil photo et je prends des clichés de Nature (fleurs, arbres, animaux, tous en pleine santé). J’essaie de photographier ce que mon environnement offre de plus beau : en me concentrant sur la beauté de ce qui m’entoure, j’efface la tristesse qui m’avait envahie et je me sens bien durablement.
  7. Remercier : “Merci” est un mot qui tend à se raréfier, c’est dommage ! Mon entourage me fait souvent remarquer que je l’emploie pour tout et pour rien. Moi, je trouve qu’on ne le dit jamais trop. J’ai l’habitude de remercier pour un service rendu, un compliment, une marque d’intérêt ou de politesse… Savoir remercier les autres, c’est savoir se remercier soi-même pour tout ce qu’on s’offre de positif. J’ai également l’habitude de remercier mes guides et autres anges gardiens pour leur protection, les conseils qu’ils me donnent et les cadeaux qu’ils m’envoient.
  8. Méditer : Je sais, c’est à la mode, tout le monde en parle ! La méditation est un moment que je ne consacre qu’à moi, un moment où je suis seule avec moi-même, où j’apprends à m’écouter. Je la pratique dans mon lit, dans mon jardin, dans la forêt, au bord de la mer… Je la pratique surtout quand je me sens bien ou moins bien, quand j’ai des questions sur ma conduite à tenir face à un événement, quand je suis fatiguée ou en pleine forme… bref régulièrement (environ une fois par jour). Parfois, je récite des “mantras” ou “prières” spirituel(e)s (je ne suis d’aucune religion). Cela peut être des textes qui me viennent spontanément ou des appels liés aux Lettres de Feu (je vous parlerai plus spécifiquement des Lettres de Feu dans un prochain article). Parfois, je ressens tout simplement mes émotions pour faire le point sur ce que je vis actuellement. Mes méditations peuvent durer 5 minutes ou 2 heures selon mon envie ou mon besoin.
  9. Etre attentif/attentive à son hygiène de vie : Je fais attention à mon alimentation, je ne fais pas d’excès, je ne pollue pas mon corps avec l’alcool, le tabac ou toute autre drogue et je privilégie les aliments bio (cf cet article sur l’alimentation énergétique). J’écoute mon corps : je dors autant que j’en ai besoin, je fais un jeûne ou une diète si je me sens barbouillée ou lourde. Je ne regarde pas les infos à la télé ni les publicités : je décide qu’on ne me manipule pas et qu’on ne me perturbe pas vibratoirement avec des images ou des paroles négatives. J’écoute des chansons ou des musiques positives.
  10. Etre attentif à ses paroles et à ses pensées : J’essaie de n’avoir que des paroles et des pensées positives, pas de jugements de valeur (ce n’est pas toujours évident, je vous l’accorde !), pas d’injures (j’avoue qu’au volant j’ai parfois du mal à me contenir face aux chauffards…), être bienveillant(e) envers les autres et envers moi-même.
  11. Changer une chose par jour : Tant que ma vie n’est pas celle dont je rêve, j’y intègre de petits changements pour commencer. Paris ne s’étant pas faite en un jour, il vaut mieux prendre son temps pour s’habituer à vivre autrement. Ce sont ces petits riens qui feront qu’ensuite vous pourrez changer des choses plus importantes et que dans quelques mois votre vie aura vraiment bien évolué.
  12. “Il n’y a que moi qui sache ce qui est réellement bon pour moi” : Encore une de mes phrases fétiches qui me permet de prendre mes propres décisions et de m’y tenir quand je sais que je suis dans une pensée et un acte justes. Les autres autour ont un autre parcours et une autre vision de la vie, leurs conseils sont les bienvenus mais au final c’est moi qui décide pour moi ! C’est comme ça que j’ai quitté mon dernier emploi pour ne vivre que de mes activités énergétiques malgré un risque financier et surtout l’avis défavorable de mon ex-conjoint (qui avouait par la suite que c’était une bonne décision !). Quand on est bien dans son évolution personnelle, la vie nous donne les moyens d’accomplir nos rêves et nos aspirations. Il faut avoir confiance pour ne pas se perturber et donc s’entraver soi-même (on est souvent notre pire ennemi).
  13. Savoir se féliciter : Les occasions sont nombreuses d’être fier de soi : à chaque réussite (examen, promotion, nouvelle prise de décision, nouvelle victoire sur moi-même…), je me félicite ! Etre un peu narcissique c’est bon pour le moral et la santé (quoi qu’en disent certains !).

Cette liste n’est bien entendu pas exhaustive. Je vous invite à l’adapter à vos besoins et surtout à votre idée à vous du Bonheur.

Et vous quelles sont vos petites “recettes” ?

 

Vous avez apprécié ce contenu gratuit ?
Vous pouvez me soutenir avec un don libre

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *